Posts Tagged ‘parent’

Un des gros avantages de mon retour au boulot, c’est qu’une fois l’été arrivé, je me sens vraiment en vacances! Plus de réveil-matin, plus de déjeuners à la course, plus de crises pour habiller les enfants, plus de sac à couches à préparer tous les jours, etc… C’est certain que pour quelques mois, mon réveil-matin sera les gazouillis de mes deux adorables petits humains 101. Les déjeuners à la course feront place aux supers déjeuners fruités et parfois chocolatés de maman 101. Les crises d’habillage se transformeront en mon nouveau patois: « On choisit nos combat »!! Alors si mon petit homme ne veut pas s’habiller en se levant, rien ne presse, car maman 101 peut attendre très longtemps!! Les sacs à couches quotidiens feront place au bagage pour aller faire un tour à vélo ou une journée à la plage avec un pique-nique format géant pour mes glutons 101! La belle vie quoi?!! Une seule ombre au tableau: la culpabilité de ne pas faire le ménage alors que j’ai du temps, la culpabilité de ne pas jardiner pendant la sieste de mes deux bébés, la culpabilité de grignoter l’après-midi, la culpabilité de dépenser une petite fortune parce que nous irons en voyage, etc… Heureusement, et je vous le conseille aussi, notre esprit de « survie » lorsque la routine est installée (survie en raison du manque de temps constant) se transforme en esprit voyageur lorsque le beau temps arrive!!! Si malheureusement, vous n’avez pas la chance de profiter à plein de la saison estivale en raison du travail, tentez de profiter au moins des belles soirées. Que le ménage attende les jours de pluie, l’été, on se pointe le bout du nez à l’extérieur!!!

Publicité

Read Full Post »

Je vous en ai déjà parlé parmi les commentaires, mais ce matin, je voulais faire un billet officiel à ce sujet: les jouets de nos bébés! Voici quelques revendications qui exposent au grand jour les grands secrets des entreprises qui fabriquent les bébelles de nos petits trésors. Ces prochaines lignes doivent être classées Top Secret, puisque visiblement, les fabricants continuent de les employer…

1- Emballer le jouet de manière à ce que l’enfant ne puisse pas l’ouvrir, et  le parent aussi. Utilisons tout ce que nous pouvons: visses, gros « taille-rap » impossible à couper, ruban à coller digne de la « Crazy-glue »… Ainsi, il sera très drôle de voir papa ou maman devenir rouge parce qu’il ou elle force pour sortir ce jouet (ou encore rouge de colère)!

2- Faire fonctionner le plus de jouets possible avec des batteries. Encore mieux, utiliser des batteries non-trouvables en magasin!

3- Si le jouet fait de la musique, utiliser des mélodies vraiment stressantes pour les oreilles de papa et maman. Encore mieux, si le jouet chante, utiliser les talents de chanteur d’une personne qui visiblement, ne gagne pas dutout sa vie avec ça!

4- Si le jouet doit faire des sons d’enfants, utiliser un adulte qui imitera la voix d’un enfant.

5- Si le jouet n’est pas vendu dans un emballage, coller les étiquettes de manière à ce que le parent doive le tremper dans l’eau ou utiliser un grattoir et ainsi, endommager le jouet sans pouvoir le retourner puisque c’est de sa faute!

6- Inclure des instructions en anglais, espagnol ou japonnais avec le jouet. Au besoin, faire une mauvaise traduction en français et surtout, faire en sorte que le parent se retrouve avec quelques pièces non identifiées à la fin de l’assemblage!

7- Faire en sorte que le jouet ne puisse plus entrer à nouveau dans son emballage d’origine. Par exemple, il doit être impossible de remettre à nouveau dans son emballage un tapis d’éveil pour les bébés, de même que des blocs dont l’emballage est un sac de plastique avec fermeture éclaire.

8- Faire en sorte que l’assemblage d’un jouet soit le plus long possible, afin que l’enfant aie le temps de faire une méga crise!

Voilà! À mes risques et périls, j’ai dévoilé les plus grands secrets des fabricants de jouets!

Read Full Post »