Posts Tagged ‘trouble envahissant du développement’

Tu sais mon trésor, depuis que le diagnostic provisoire est tombé, nous avons vécu plusieurs étapes… Il y a eu la tristesse, parce que déjà, maman a peur d’avoir peur… Je m’explique: comment chemineras-tu? Comment sera ton entrée à l’école? Comment trouveras-tu tes enseignant(e)s? Est-ce que tu réussiras à te faire des amis facilement? Est-ce que ton entrée au secondaire sera facile ou ardue? Est-ce que tu seras en mesure de te débrouiller au secondaire? Comment feras-tu lorsque maman ne sera pas là? Est-ce que tu feras un métier que tu aimeras? Est-ce que tu auras des enfants? Et toutes ces questions, ce sont des inquiétudes que je me créent moi-même… Ces questions, tu ne te les poses pas du haut de tes trois ans. Toutes ces peurs, tu ne les ressens pas et tu ne les vois pas. C’est moi seule qui vois trop loin. Mon garçon, maman aura bien des choses à apprendre… L’une d’entre elles est de vivre le moment présent et d’apprécier chaque petit bonheur que tu m’apportes. Mais c’est un apprentissage qui ne se fera pas du jour au lendemain. Parfois aussi, j’aurai des rechutes. Tu verras aussi peut-être des larmes couler sur mes joues. Non pas parce que je serai triste, mais parce que tu m’auras fait constater que dans la vie, chaque petite victoire doit être appréciée grandement… Peut-être aussi que le diagnostic disparaîtra et n,est pas permanent. Mais peu importe, chaque jour, je te verrai évoluer et ces petites victoires, je les inscrirai pour que toi aussi tu puisses les voir et être autant fier de toi que moi je le suis. Tu arrives bientôt à trois ans, et je ne sais pas encore si tu arriveras à comprendre toute la complexité et la subtilité de la communication, des émotions, des « non-dits », du langage non-verbal, des expressions faciales… Cependant, je peux te promettre que je ferai toujours tout pour que tu sois heureux et que tu puisses t’épanouir. Après tout, c’est le rôle de tous les parents, pour tous les enfants du monde… Je tenais simplement à te le promettre pour que tu ne l’oublies jamais! Et pour citer les paroles d’une personne qui ne s’en doute peut-être pas, mais qui m’a énormément aidée en m’écoutant (il se reconnaîtra en lisant la prochaine phrase): « Ta vie sera parsemée de petites victoires et de petits deuils. À toi de porter ton attention sur les victoires et non les deuils… »

Si tu ne comprends pas plusieurs des phrases écrites plus haut, c’est parce que je manque de pratique pour exprimer mes sentiments de façon concrète… Alors mon trésor, il me fera plaisir de m’asseoir avec toi et de te les expliquer!

Je t’aime mon ange, et saches que je serai toujours là pour t’encourager et apprécier tes « victoires » à toi!

Maman xxx (qui ne se sent pas Maman 101 en ce moment, mais qui y travaille très fort)!!

Publicité

Read Full Post »